Briques d'une maison à vendre en Pays de Caux polychromie de briques sur un manoir à vendre en Haute Normandie alternance de briques d'aluvions et d'argile sur un chateau à vendre à Etretat briques de diffrentes cuisson sur une maison à vendre en Normandie Briques du pigeonnier d'un chateau à vendre près de Fécamp Briques de la cheminée d'un chateau à vendre dans le secteur de Dieppe Mur de briques d'une maison à vendre dans la région de Cany Barville Briques d'un manoir à vendre dans la région d'Etretat Maison normande en briques à vendre dans le secteur de Veules les Roses Polychromie de briques d'une maison de maitre à vendre dans le secteur de Rouen Relief de briques d'un édifice à vendre dans la région de Saint Valéry en Caux Briques d'une villa de bor de mer à vendre sur la cote d'Albatre Chevrons de briques d'un manoir à vendre dans la région de Fécamp Motif de briques d'une demeure à vendre en Seine Maritime Manoir en briques à vendre dans la région de Rouen Losanges de briques sur un pigeonnier à vendre près de Varengeville
 
DPE non renseigné

    Plus d'infos    Retour
LA BRIQUE REMPLACE LA PIERRE

La brique visible dans de nombreuses maisons cauchoises est issue de l’argile du plateau de Caux. Une fois extraite, l'argile subit différents traitements comme l’apprêt (ajout de sable et séchage), la mise en moule et la cuisson dans un four. La cuisson de la brique détermine, entre autre, sa dureté. La technique de fabrication de la brique serait millénaire et aurait été inventée au Moyen-Orient, pas moins de sept mille ans avant notre ère. Elle n’est apparue en Pays de Caux que bien plus tard, au Haut Moyen-âge. En Pays de Caux on distingue plusieurs types de briques, la plus répandue étant la brique de Saint Jean. Des briques de différentes couleurs sont parfois associées dans les maisons normandes, cette association donne souvent naissance à des motifs d’une grande complexité et d’une grande délicatesse.

VOIR LE BARÈME D'HONORAIRES
Imprimer Nous contacter

< Retour aux annonces

Agence immobilière de prestige en Seine-Maritime : LA BRIQUE REMPLACE LA PIERRE

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash